Concours de mémoires de l'AIPCR-Québec

Objectif

L’AIPCR-Québec, en collaboration avec l’AQTr et avec l'appui financier de Stantec, a créé en 2001 un concours de mémoires dont l’objectif est de susciter l’intérêt des jeunes diplômés et des étudiants de niveau maîtrise dans la recherche de solutions pour accroître l’efficacité et la compétitivité des réseaux de transport routier ainsi que de les intéresser aux travaux de l'Association mondiale de la route (PIARC). 

Le mémoire, issu de travaux individuels ou d’équipe, devra faire état de nouvelles idées en lien avec les enjeux établis pour le cycle 2020-2023 qui sont étudiés par un ou des comités techniques ou groupes d’étude de l’AIPCR-Québec et qui encourageront les différents intervenants en transport routier et dans les domaines connexes à adopter des solutions novatrices

Les thèmes stratégiques de PIARC pour 2020-2023, reflétant les enjeux de PIARC qui doivent être pris en compte par les étudiants dans leurs travaux, sont consultables dans le document suivant.

Les détails concernant la participation au Concours de mémoires de l'AIPCR-Québec se trouvent dans le document suivant. Pour avoir les informations complètes sur le plan stratégique 2020-2023 de PIARC, veuillez consulter la page suivante.
 

Téléchargez le formulaire de participation au Concours de mémoires de l'AIPCR-Québec.
Download the Submission Form of the AIPCR-Québec dissertation contest.

Renseignements :

Gabriel Laurin

514 523-6444, poste 405

glaurin@aqtr.com

Édition 2019

Le lauréat

Université Laval - étudiants

Samuel Petitclerc

L'utilisation de platelages d'aluminium dans les ponts routiers

Les nommés

Marie-Hélène Roch
Vélo d'hiver à Montréal : expérience vécue, peçue et imaginée

Édition 2017

Le lauréat

Université Laval - étudiants

Jean-Pascal Cloutier

Comportement mécanique des chaussées flexibles sous l'octroi de primes de charge en période hivernale

Partenaire

Édition 2016

Le lauréat

Université Laval - étudiants

Laurie-Anne Grégoire

Analyse des profils de chaussées pour caractériser l’effet du gel saisonnier

Partenaire

Édition 2015

Le lauréat

Université Laval - étudiants

Simon Dumais

Utilisation des revêtements routiers à albédo élevé afin d’atténuer l’effet des changements climatiques

Édition 2014

Le lauréat

Université de Sherbrooke - étudiants

Marione Edwidge Aissi

Étude de l’influence d’un agent d’expansion interne et d’un agent réducteur de retrait sur les variations volumiques libres et restreintes d’un béton

Partenaire

Édition 2013

Le lauréat

Université de Sherbrooke - étudiants

Martin Vézina

Développement d’un logiciel de thermographie infrarouge visant à améliorer le contrôle de la qualité de la pose de l’enrobé bitumineux

Partenaire

Conditions d'admissibilité

  • Les participants (jeunes diplômés ou étudiants de niveau maîtrise), résidents du Québec au sens de la Loi et du Règlement sur l’assurance-maladie du Québec et de la Loi et du Règlement sur l’impôt du Québec, devront avoir moins de 35 ans en date du 1er janvier 2020. Ils pourront s’inscrire à titre individuel ou en équipe (deux personnes ou plus). Ils devront avoir un intérêt marqué pour le domaine des transports routiers et ses liens avec différents secteurs d’activités.
  • Pour cette 20e édition, les participants devront axer leur réflexion autour de l’un des quelque cinquante enjeux établis pour le cycle 2020-2023 et qui seront traités par les 17 comités techniques et les quatre groupes d’étude de l’Association mondiale de la route (PIARC) : on peut trouver les termes de référence de ces comités sur la page en cliquant ici.
  • Les participants devront identifier le ou les enjeux abordé(s) dans leur mémoire et à l’étude par les comités techniques de l’AIPCR-Québec en présentant une ou des solutions novatrices à une problématique actuelle touchant l’un des domaines des transports routiers (infrastructures, sécurité routière, développement durable, transport public, intermodalité, etc.).*
  • Les candidats « étudiants » devront faire preuve de leur appartenance active à une institution d’enseignement (dernier relevé de notes).
  • Les candidats « jeunes diplômés » devront présenter leur plus récent relevé de notes ou diplôme obtenu (délai de 2 ans maximum au 8 février 2020).

* Il n’est pas requis que le sujet présenté soit en lien avec le mémoire en élaboration dans le cadre du cheminement académique du participant.

Critères de sélection

L’évaluation des mémoires tiendra compte de plusieurs facteurs :

  • L’équilibre général du document et sa relation avec les travaux de l'AIPCR-Québec : Le document devra permettre au lecteur de bien saisir la problématique présentée, de la situer dans un contexte élargi et de percevoir les avantages et inconvénients de l’une ou l’autre des solutions proposées. Les liens entre ces solutions et le ou les enjeux ciblés devront être clairement démontrés. Ces solutions pourront concerner aussi bien l’une des composantes du transport routier que l’amélioration des modalités d’intervention des différents intervenants. (20 %)
  • Le pragmatisme des solutions proposées : La planification, la gestion et l’exploitation du transport routier constituent un processus complexe et il est important de chercher des moyens pour améliorer le transport routier et l’arrimer à son milieu et au contexte en vigueur. Bien qu’un des objectifs du concours soit la recherche d’idées novatrices, les solutions proposées devront tenir compte de la réalité actuelle et des tendances observables, anticipées ou potentielles. (25 %)
  • L’applicabilité dans les contextes québécois et internationaux : Les candidats qui présenteront des mémoires devront tenir compte de l’applicabilité de leurs recommandations dans le contexte québécois, mais également en fonction de la nature même du Comité AIPCR-Québec, de leur possible transposition à l’international selon les enjeux actuellement à l’étude par un ou des comités techniques de l’Association mondiale de la route (PIARC). (20 %)
  • L’approche multidisciplinaire : Les candidats devront prendre en compte plusieurs aspects du transport routier, y compris l’environnement socio-économique, les enjeux de nature environnementale, ainsi que les considérations géographiques, politiques et stratégiques. Les mémoires devront présenter les points de vue de leurs auteurs quant à l’interaction qui existe entre le domaine du transport routier et le milieu. (15 %)
  • Le caractère novateur des solutions proposées : L’un des objectifs de ce concours est d’encourager l’émergence de nouvelles idées. Les candidats devront s’assurer que la présentation de leur mémoire dégage bien cet aspect. (15 %)
  • La qualité de la rédaction : La présentation générale du document (clarté du texte, tableaux, photographies, dessins, etc.) de même que la qualité de sa rédaction seront considérées. En outre, les candidats doivent respecter les différentes règles syntaxiques, orthographiques et grammaticales. (10 %)

Partenaires

Principal

Grands partenaires

 

Partenaires Privilège